Corporates
Une fuite radio et active
Accueil du site > La Campagne > Les Episodes >
Enregistrer au format PDF




Une fuite radio et active

mardi 17 mai 2011 par Thuluk


Mené par Thuluk, le 13 mai 2011

Fuite inactive

Après avoir attendu Black Mamba, au point de rendez-vous situé à environ 3 heures du barrage éventré. Doc mode apporte les premiers soins à Black jack dont les blessures à la tête et aux jambes sont sérieuses. Jack reste bien mal en point, mais malgré un environnement inadapté, Doc mode remet en état ses jambes en puisant dans sa réserve de pièce et au surplus du cyber-perroquet. Mc Grive se remet de son choc qui l’a épuisé mais peine vraiment à convaincre ses coéquipiers du bienfondé à retourner dans la casse pour récupérer une voiture plus jolie que le camion benne. Tous souhaitent rester et réfléchir avant de poursuivre la fuite. Mc Grive décide de camoufler le camion car mamba a entendu des bruits de moteur durant son tour de veille au petit matin. Dès le matin, Mc Grive et Mamba souhaite partir en reconnaissance avec une des deux motos. Arrivés à une position sur-élevée, ils entendent un beep bien inhabituel provenant de la moto. Inquiets de ce son, ils découvrent une véritable antiquité électronique dans une sacoche suspendue, ressemblant à une sorte de Beeper ou de GPS.

Fuite radio

Ne comprenant rien au message affiché, ils décident de revenir et transmettre l’objet à Doc Mode qui leur semble la mieux armée pour le déchiffrer. Se connectant à l’interface rudimentaire de l’objet, elle confirme que le message n’est pas chiffré par des moyens informatique, que c’est bien un GPS contenant des cartes de l’Australie d’avant la catastrophe de Raisburg de 2035. Chacun y allant de son interprétation, le message se révèle être un rébus et même Jack dont l’état s’améliore croit deviner que le SIA pourrait être Spike Iron Arm, un sbire de Boba à l’époque où il sévissait aux États-Unis. Doc parvient même à repérer les coordonnées GPS de l’émetteur et les situer sur la carte. Mc Grive pense que le message est parvenu par un vieux système d’émission radio mais ce beeper-GPS n’est qu’un piètre émetteur et ne peut émettre bien loin. Le point d’émission serait distant d’environ 100 à 150 km à, juste à l’entrée du parc de Kakadu, selon les vieilles cartes. Mamba se souvient que son ex-collègue vipère assassine, Cobra lui conseilla cette route vers l’est, Arnheim HighWay, qui serait plus sure que celle plein sud vers le désert. L’information qu’il y aurait des drones, des aborigènes mutants, un étrange G-tree les incitent à la prudence mais nos aventuriers décident d’y aller et de prendre le risque de tomber dans un guet-apens.

La route est assez droite lorsque le paysage le permet. C’est une alternance de quelques rares portions d’asphalte trouées, de longues et larges pistes cahoteuses en terre dure d’où quelques racines émergent. La végétation reste assez souvent clairsemée mais parfois des zones de forêts plus denses bordent le chemin, signe peut-être d’eau sous-jacente. Quelques arbres géants surplombe la route comme autant de bornes kilométriques. La progression est assez lente quand la nuit tombe. Jack prend la relève de Logan assez bougon depuis le début du périple. L’équipe préfère progresser au maximum sur la route jusqu’à une bifurcation possible. Le point de GPS est un peu à l’écart de la route. Le bruit du camion ne permet aucune approche discrète, le oiseaux s’envolent avec effroi sur son passage. Non loin du lieu repéré, une petite piste s’écarte de la route et s’enfonce dans la forêt dense. Difficilement dans l’obscurité, un gigantesque arbre semble assombrir la nuit en direction du point GPS. A première vue, cette piste ne semble pas assez large pour le camion selon Jack malgré à son œil infrarouge. Il distingue toutefois un corps sur le bord de la route à une vingtaine de mètres du carrefour.

En s’approchant Mc grive distingue un second corps 10 mètres plus loin. Le premier corps est celui d’un mercenaire, en partie dévoré par quelques petits animaux. Le second est celui d’un aborigène avec des mutations dégénérescentes, vêtu de haillons mais étonnamment épargnés des animaux. Doc mode pense que les cadavres ont environs trois jours, donc ils sont mort bien avant la réception du message. Mc Grive repère plus loin un second corps d’aborigène mutant. Logan part de son coté et Mojo propose de garder le camion. Abandonnant l’idée de suivre la piste en moto, Mc Grive découvre les traces d’un véhicule sur la piste, puis les restes d’un hélicoptère - drone complétement éclaté. Il le ramène rapidement au camion. La troupe emprunte avec vigilance la piste, Mc Grive devant, suivi de Jack et Doc mode, Mamba fermant la marche. L’étroite piste zigzague entre des racines de plus en plus imposantes, formant des talus haut comme des murets. La prudence est extrême. Au détour d’un virage, un large buggy est quasiment renversé contre une racine. Tous s’arrête pour observer le véhicule sauf Mamba qui reste en retrait.

Fuite impossible

A leur approche, un homme se lève. Il porte un chapeau de forme mais surtout est équipé d’un rudimentaire bras cybernétique qui pend sur le coté. C’est sans aucun doute, Spike Iron Arm. Malgré son aisance, l’homme semble fatigué et son bras artificiel inerte. Tout en leur signifiant de ne pas approcher plus prêt, il fait des signes de son bras valide. Le bruit d’un petit hélicoptère les surplombant les inquiète. Jack le mets en joue ; Doc mode s’écarte et se protège derrière un tronc ; Mamba tente de repérer le drone hélicoptère. Commence alors une conversation avec Mc Grive resté devant.


- SIA- Qui êtes vous ? Pourquoi êtes vous ici ?
- McG- On a reçu votre message SOS.
- SIA- C’est vous qui êtes en camion ? C’est Boba qui vous envoie ? Pourquoi il ne répond pas ?
- McG- Le barrage a explosé, Boba est surement très occupé ou peut-être mort.
- SIA- Qu’il baisse son arme, lui là-bas, Spike pose sa main sur son arme.
- McG- On est venu vous porter secours !
- SIA- Du secours, alors qu’il me braque, qu’il baisse son arme, on aide pas en pointant son arme.
- McG- si ...

Spike Iron Arm allume son bras cyber qui émet alors une petite lumière. Jack qui a eu le temps d’acquérir sa cible tire dans son bras valide et fais mouche, le réduisant en morceau. Spike I.A. pousse un hurlement de douleur et sous le choc recule derrière le buggy. Une seconde détonation d’arme troue la nuit quelques dizaines de mètre derrière Spike I.A., suivi d’un cri de douleur, mais d’une autre personne. Un bruit de trappe et d’un objet qui tombe juste au dessus de Mc Grive, Jack et Doc Mode les alerte, et tous se jettent derrière une plante, une racine ou se jette à terre. Une grenade tombe et 2 secondes plus tard explose, blessant Mc Grive, soufflé par derrière. Un second tire retenti, suivant d’un bruit de corps chutant de haut. Un cri de femme retenti, "Un salaud de moins". Durant ce temps, Mamba grimpe aux arbres et saute sur le drone, qui était resté en vole stationnaire, le prenant par une roue, elle le fracasse contre les branches avant de se rattraper avec acrobatie.

Jack s’approche par la forêt du buggy, quand dans le bruit de grognement de bête sauvage, tous distinguent plusieurs coups de machette derrière la voiture et la même voix de femme hurlant, "prends ça raclure". Des bruits de pas s’éloigne alors du véhicule. Jack rejoint l’arrière du buggy et découvre le corps de Spike I.A. décapité et bien lardé de coup. Mais il voit bien aussi une cage métallique dans la quelle s’agite et grogne une sorte d’homme crocodile, hideux plein de griffe et de dents.

Après quelques instants, une voix plus juvénile, les appellent et leur affirme que les méchants sont tous morts et qu’elles sont des amies, Elles ont tué le snipper avant qu’il leur tire dessus. "Combien êtes vous ?". Jack répond qu’ils ne sont que 3, oubliant de compter Mamba restée derrière. Elles proposent de leur ramener le corps du snipper mais qu’ils baissent les armes. Dans un silence tacite, les personnages voit des jumelles siamoises à trois jambes qui ramène un corps sur la piste. Voici Kit & Cat, les siamoises sino-aborigènes. Celle qui a une tête plus jeune commence à leur raconter leur expédition. Durant ce temps, Doc récupère le bras de Spike I.A. et vérifie son équipement. Mc Grive se désespère en constatant que le buggy n’est pas réparable sur place.

Fuite directive

Kit semble heureuse de pouvoir leur parler. "Les hommes de Boba traitent parfois avec son père, le chef du village du Jabiru, pour acheter certains de ses frères mutants, mais cette fois-ci, ils ont volé un homme-croco sacré, qui vit dans les marais prês de la mine d’rranium, la mine ranger. et ils ont tué plusieurs frères durant leur méfait. Mais comme elles ont touchés le buggy et qu’il perdait son carburant, ils n’ont pas pu aller trop loin du village et rentrer à Darwin. Alors avec 5 de ses frères, ils les ont rattrapés et chassés ici. Le snipper a tué tous ses frères. Elle aurait besoin d’aide pour ramener la cage de l’homme croco. Son père les récompensera pour leur aide. Il est riche et commerce avec tout le monde sur les terres d’Arhnem." Interressé, Jack lui demande ce que pourrait leur offrir son père. Kit pense que son père peut leur offrir l’hospitalité pendant plusieurs jours, des femmes, des prières pour les ancêtres et les esprits, des réparations pour les voitures et les camions. Il achète et vend tout ce qui est possible. Il peut leur vendre ses enfants et peut-être même de l’aider à repeupler l’Australie d’aborigènes.

Devant la réticence de Jack & Mamba a leur venir en aide, la sœur Cat, plus fermée réprimande Kit de trop parler. Qu’elles se débrouilleront mais que si l’homme croco meure, ils n’auront aucune aide du village. L’homme croco dans la légende est celui qui a créé le monde et les aidera un recréer un monde meilleur.

Finalement les héros décident de les aider, plus intéressés par le commerce que le sentiment du bon samaritain. La récupération du buggy avec la cage du monstre est assez laborieuse, finalement le buggy accidenté est hissé sur le chargement du camion.

Kit leur apprend que le village est à trois jours de marche soit presque 100 km. Kit s’avère une véritable pipelette et est très souvent réprimandée par Cat, très méfiante et lançant des regards sauvages. Kit vante allégrement son père, elle est sure que doc Mode lui plaira et qu’il lui proposera de lui faire des enfants. Hélas tous ses enfants naissent avec des tares génétiques. Elles connaissent très bien le parc de Kakadu, leur terrain de chasse. Le village est un ancien complexe hôtelier avec des chambres et de l’eau courante. Parfois ils ont de l’électricité, soit grâce au groupe électrogène quand il ya assez d’essence, soit quand "les très beaux sans cœur", réactive la vieille mini-centrale nucléaire. Ces "très parfaits sans cœur" qui vivent dans les bâtiments de la mine d’uranium Ranger, auraient créés les hommes croco. Ils sont sans cœur car ils ne compatissent vraiment pas aux souffrances du peuple aborigène. Et ils se cachent dès que des gangs ou des "blancs" viennent aux village ou dans les marais bordant la mine. Au bout d’une demi-journée, la route les mène au complexe hôtelier, le village de Jabiru. La vue est assez inquiétante surtout quand Doc mode grâce au casque d’analyse d’environnement de S.I.A voit très bien le taux de radio activité monté. Elle estime que rester plus d’un mois deviendrait dangereux.

Fuite expéditive

En arrivant au village de Jabiru, des aborigènes grandement dégénérés les regardent et les accompagnent en voyant Kit & Cat les appeler en montrant la cage de l’homme Croco. Kit & Cat saute du camion et rejoignent un colosse en lui sautant dans les bras. Ce doit être son père, Djambu Param’ Tat Uri.

Derrière se tient une montagne de chair presqu’aussi grande mais sourtout beaucoup plus large, sorte de bouclier ou garde du corps. Heureux, de voir sa fille et l’homme croco, Djambu invite les personnages à rester au village le temps qu’il faut pour se restaurer et se soigner. Nos amis ne semblent pas franchement heureux de l’offre. Ils proposent de commercer et prétextent qu’ils doivent partir au plus vite. Quoique vexé, Djambu ouvre les négociations. Le chargement de manganèse et le buggy sont échangés contre :

- 7 jours de nourritures pour tous les 6
- un tonneau d’eau ( 200 l)
- 2 bidons d’essence d’environ 50 l chacun correspondant au plein du camion, sachant qu’il reste encore environ les 2/3 du plein.

Toutes les réponses à leurs demandes qui nécessitent de rester sont systématiquement repoussées, même pour récupérer une bâche aussi large que la benne, même la fabrication d’une rampe d’accès au motos, même la fourniture de drogues. Mc grive se désespère de ne pouvoir utiliser le garage soit pour réparer le buggy soit customiser le camion. Les personnages fuient le village conscient d’avoir négocié à perte.

Butin

- Arme de S.I.A : colt Trois canons Fusil de chasse double canon, canon colt (munition à 4d+1)
- 10 cartouches normales (dommage 5d) et 5 cartouches supérieures (dommage 6d)
- 5 balles + 2 chargeurs 12 balles (dommage 4d+1)
- 2 doses beta-crack, 1 dose PainControl, 4 doses TryCaïne, 4 doses anti-gamma
- Casque détecteur d’environnement avec chapeau : mesure du taux de radioactivité, mesure de pollution chimique à bas de chaines carbonées
- 3 Lomosac Survie en Australie, Trocs & échanges, Propriétés naturelles des plantes
- Bras cyber arraché : Force +5, Stabilisateur +2, Lance filet, Stunning hand (équivalent de 10 points de stock cybernétique)
- 2 machettes
- 2 gourdes 1L pleines d’eau
- 10 pastilles purificatrices d’eau
- 1 briquets zippo
- 1 bourse avec 3 pépites d’or et 2 émeraudes
- 1 fusil S&W falcon + 22 balles (dommage 4d+1)
- 2 drones hélicoptères dont l’un endommagé et l’autre très endommagé (équivalent 6 points de stock électronique)
- 1 beeper-GPS à l’électronique très ancienne.


Enregistrer au format PDF
Plan du site | Espace privé | Statistiques
Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES